Approche communautaire en matière de santé et migration : capitalisation du travail des éducateurs pairs


Date Publish: 
01/10/2018

Le mardi 09 janvier 2018 a eu lieu à l’hôtel Farah, un atelier de capitalisation sur le travail du réseau des éducateurs pairs. Pour rappel, ce réseau a été mis en place par l’OIM et le Ministère de la Santé dans le cadre du projet intitulé « Promotion de la santé et du bien-être parmi les migrants en Égypte, Libye, Maroc, Tunisie et Yémen » financé par le Ministère des affaires étrangères de la Finlande. Durant 21 mois d’intervention des éducateurs pairs sur le terrain, 1429 personnes migrantes (dans les régions de Rabat et Oujda) ont été sensibilisées et 197 personnes vulnérables ont été accompagnées par les éducateurs pairs vers les structures de santé publique.  

Dr Judicael Degla Ahouansou a ouvert le bal en présentant les points forts et points faibles du travail des éducateurs pairs, en plus d’explorer les pistes d’amélioration de cette approche communautaire, essentielle à l’atteinte des objectifs sectoriels de la Stratégie Nationale d’Immigration et d’Asile et du Plan Stratégique National Santé et Immigration. L’OIM a saisi cette occasion pour sensibiliser les participants sur les liens entre la violence sexuelle et la migration ainsi que la prévention de ce phénomène par la sensibilisation. Cette session a été animée par Dr Fatiha Rhoufrani, présidente de l’ALCS, section Rabat. Par ailleurs, Mme Oumaima Azzelzouli a présenté le guide de préparation au retour volontaire et à la réintégration qui se veut être un outil qui répond aux inquiétudes et aux questionnements des migrants sous forme de conseils pratiques autant sur le volet psychologique que social.

Au total, dix-huit (18) participant-e-s de différentes nationalités et provenant de différentes villes (Rabat, Oujda, Nador et Casablanca) ont pris part à cet atelier.  Dr Samira Harchaoui, point focal du Ministère de la Santé sur le dossier migration a également participé aux travaux de l’atelier.