Formations sur l’identification et la protection des victimes de traite et mineurs non accompagnés


Date Publish: 
09/08/2017

Oujda, Tanger - L’Organisation Internationale pour les Migrations, OIM Maroc a organisé deux formations le 23/24 et 29/30 Août 2017 à Oujda et Tanger sur l’identification et la protection des victimes de traite et mineurs non accompagnés, au profit des opérateurs et des agents de terrain des organisations de la société civile.

Ces activités s’inscrivent dans le cadre du projet « Promotion de la santé, et du bien être parmi les migrants en Egypte, en Libye, au Maroc, en Tunisie et au Yémen » financé par le Ministère des Affaires Etrangères de la Finlande.

Suite à une évaluation des besoins menée en avril 2017 à la ville d’Oujda et Nador à l’occasion de laquelle les associations ont eu la possibilité d’exprimer leurs exigences en termes de formation, l’OIM a élaboré des modules techniques dont le but est de donner les outils nécessaires aux agents de terrain confrontés à l’assistance directe aux migrants vulnérables, notamment les victimes de la traite et les mineurs non accompagnés

En premier lieu, la formation s’est focalisée sur la définition de la traite, les techniques d’identifications des victimes y compris les mineurs non accompagnés en mettant l’accent sur l’importance de l’évaluation médicale des migrants vulnérables qui peut être un moyen cruciale d’ identification des victimes ou potentielles victimes de traite.

Suite à la présentation des résultats de l’évaluation des besoins sur les villes d’Oujda et Nador et grâce à l’approche interactive et participative proposée par les experts de l’OIM, les participants ont eu un rôle actif dans le partage des besoins et recommandations adaptées aux spécificités des régions.

En prenant en compte les retours positifs des acteurs locaux concernant cette activité pilote, l’OIM Maroc souhaite étendre cette expérience à d’autres régions du Maroc.