Secteur privé et Migration- Des entreprises marocaines engagées en faveur de la diversité culturelle


Date Publish: 
03/01/2018

C’est avec enthousiasme qu’une trentaine d’entreprises marocaines ont accueilli la publication du « Manuel pratique pour recruter un salarié étranger au Maroc » et du « Guide pour l’intégration de la diversité culturelle dans les pratiques des entreprises », que l’OIM et ses partenaires ont présentés mercredi 21 février 2018 au siège de la Confédération Générale des Entreprises Marocaines (CGEM), à Casablanca, lors d’une rencontre intitulée « Diversité Culturelle et Performance des Entreprises ».

 Un travail partenarial d’envergure

Cette rencontre est l’aboutissement d’un partenariat institutionnel coordonné par l’OIM Maroc, entre le Ministère délégué auprès du Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale Chargé des Marocains Résidant à l’Etranger et des Affaires de la Migration (MDCMREAM), le Ministère du Travail et de l’Insertion Professionnelle (MTIP) et la CGEM. La rencontre s’insère par ailleurs, dans le cadre du projet « Engagement du secteur privé dans la réduction des inégalités entre les migrant-e-s et les communautés d’accueil au Maroc », financé par le Royaume de Belgique, dont l’Ambassadeur Son Excellence M. Marc Trenteseau a honoré la rencontre de sa présence.

Un contexte sociopolitique en pleine transformation

Globalement, cette rencontre s’inscrit dans un contexte sociopolitique marocain en pleine mutation, qui fait du Royaume une société d’accueil de plus en plus fière de son caractère multiculturel. La vision de l’OIM et de ses partenaires s’inspire et tire sa légitimité en grande partie de la Stratégie Nationale d’Immigration et d’Asile qui considère prioritaire de garantir aux migrants et réfugiés une intégration équitable dans le marché de l’emploi. Elle s’articule aussi avec la feuille de route stratégique de promotion de l’emploi à l’horizon 2025 qui vise à promouvoir une création d’emplois et la réduction des inégalités territoriales en la matière. C’est dans ce contexte que nait la conviction commune qu’une intégration réussie des migrant-e-s passe par une intégration économique aboutie, notamment à travers un renforcement de l’employabilité.

Une forte présence des entreprises marocaines

La rencontre a été marquée par une forte présence du secteur privé. Plus de 30 entreprises marocaines ont répondu présentes, en plus de nombreux acteurs publics et privés du marché de l’emploi marocain, ainsi que divers représentant-e-s de la société civile et du monde académique.

Cette présence importante, doublée d’échanges animés et engagés du secteur privé, témoigne du fait que l’entreprise marocaine est de plus en plus consciente non seulement du rôle qu’elle a à jouer dans le processus d’intégration des migrant-e-s, mais également des opportunités que la diversité culturelle dans l’entreprise offre, notamment en matière d’ouverture de marchés à l’international.

Pour plus d’information, se référer aux liens suivants :

Manuel pratique pour recruter un salarié étranger au Maroc 

Guide pour l’intégration de la diversité culturelle dans les pratiques des entreprises