Visite d'échange au Portugal


Date Publish: 
07/20/2017

Lisbonne, 10-14 Juillet 2017 – Dans le cadre du programme conjoint financé par la Direction du Développement et de la Coopération (DDC) de la Confédération suisse, « Intégration de la migration dans les stratégies nationales de développement » (Migration Mainstreaming), mis en œuvre par l’OIM et le PNUD en partenariat avec le Ministère délégué auprès du Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale Chargé des Marocains Résidant à l’Etranger et des Affaires de la Migration (MDCMREAM), une visite d’échange sur les bonnes pratiques en matière de gestion de la Migration avec un focus santé s’est tenue à Lisbonne, au Portugal.

La délégation marocaine composée de représentants du MDCMREAM, de la Direction de l’Epidémiologie et de Lutte contre les Maladies (DELM) du Ministère de la Santé, de l’Entraide Nationale, de la Direction Provincial de la Direction Régionale de la Santé de l’Oriental à Nador, ainsi que de l’OIM Maroc et Portugal, avait pour objet d’informer les fonctionnaires marocains sur les politiques publiques et autres mesures pertinentes mises en place au Portugal en matière de santé et migration.

Le programme Migration Mainstreaming offre un accompagnement au MDCMREAM et aux autres ministères portant les stratégies priorisées visant l’amélioration des compétences techniques ainsi que le renforcement des synergies interinstitutionnelles nécessaires à une véritable intégration de la Migration dans les politiques publiques sectorielles. Il a dès lors été convenu originellement que les secteurs de première assistance comme la Santé et l’Assistance sociale étaient ceux qui devaient faire l’objet d’une attention particulière. Ainsi, un Plan Stratégique National Santé et Immigration (PSNSI 2017-2021) a été élaboré en 2016, qui entre aujourd’hui dans une phase de déclinaison au niveau régional. La visite d’échange a de fait permis aux participants de rencontrer différents acteurs, aussi bien nationaux que territoriaux dont le Haut-Commissariat pour la migration et la Direction Générale de la Santé, et d’avoir un aperçu du système d’accompagnement sanitaire des migrants et des politiques publiques liant santé et migration au Portugal.

Les discussions fructueuses entre les participants marocains et leurs homologues portugais ont par exemple permis d’identifier les similarités entre les profils migratoires des deux pays, d’échanger sur les bonnes pratiques en matière d’accompagnement sanitaire des migrants, mais aussi sur les problématiques et les barrières rencontrées dans l’accueil, la prise en charge et l’intégration de ces populations.

Ces échanges pourront dès lors contribuer à la mise en pratique de la politique volontariste menée par le Maroc pour répondre aux enjeux qui lui sont posés par son profil migratoire riche et complexe, afin notamment d’améliorer l’accès des immigrés aux services de prévention et promotion de la santé et aux soins médicaux.