News

L’OIM devient une organisation affiliée aux Nations Unies

07/30/2016

New York - Par l’entremise de l’Assemblée Générale, les Etats membres des Nations Unies (ONU) ont adopté, aujourd’hui, à l’unanimité, une résolution approuvant l’Accord conclu pour faire de l’Organisation internationale pour les migrations une organisation affiliée aux Nations Unies.

Les Etats membres de l’OIM approuvent leur adhésion aux Nations Unies

07/04/2016

Suisse - Lors d’un Conseil spécial qui s’est tenu à Genève le 30 juin, les Etats membres de l’Organisation Internationale pour les Migrations ont décidé de rejoindre le système des Nations Unies en tant qu’organisation connexe.

Lutte contre la traite des êtres humains : deux formations au profit des forces de l’ordre marocaines et des parlementaires (18 et 19 mai 2016)

06/20/2016

L’OIM au Maroc soutient l’organisation de deux formations à destination des représentants de plusieurs corps de la DGSN (Direction Générale de la Sureté Nationale) et des représentants du parlement du Maroc sur la lutte contre la traite des êtres humains et le trafic illicite de migrants, à Rabat les 18 et 19 mai 2016.

L'OIM Maroc et Aljazeera Media Network ont signé le vendredi 3 juin 2016 un accord de partenariat

06/16/2016

Cet accord rentre dans le cadre du projet " Réponse aux besoins des migrants vulnérables et en détresse" financé par l'UE et mis en oeuvre par l'OIM. Il reconnait la necessité d'un traitement médiatique humain et positif des sujets migratoires et l'importance des médias dans le changement des perceptions publiques et le partage des valeurs humaines.

Signature à Genève d'un partenariat entre l'OIM et le Minstère d'Emploi et des Affaires Sociales du Maroc

06/08/2016

M. Abdeslam Seddiki le Ministre de l’Emploi et des Affaires Sociales marocain (MEAS) et S.E.M William Lacy Swing, Directeur Général de l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), ont paraphé vendredi 3 juin 2016 un nouveau partenariat. Cet accord vise à optimiser la coopération entre le MEAS et l’OIM dans le domaine des droits des travailleurs migrants, et renforce ainsi une collaboration de plus en plus étroite.

COP22- La Mobilité humaine au cœur des préoccupations du Maroc

06/02/2016

Les 20 et 27 mai derniers, l’OIM a participé à deux évènements de première importance, confirmant le fort intérêt du Maroc en matière de migrations climatiques. A chacune de ces occasions, l’OIM a réaffirmé son soutien plein et entier aux institutions marocaines dans leur rôle de Présidence de la COP22 ainsi que pour faire face aux enjeux qui se présentent au Maroc en matière de migrations environnementales.

Organisation de deux formations sur le les thémes du "retour et réintégration" et des "mineurs étrangers non accompagnés"

05/26/2016

Rabat, 16-19 mai 2016 - Dans le cadre du projet financé par l’Union européenne et mis en œuvre par l’OIM « Réponse aux besoins des migrants vulnérables et en détresse », deux formations ont été organisées sur les thèmes du « retour et  réintégration » et des « mineurs étrangers non-accompagnés ».

Séminaire de présentation des résultats de l'étude « Éducation Non Formelle : Intégration des jeunes de plus de 15 ans

05/10/2016

Rabat, mercredi 23 mars – Le Programme FORSATY, financé par l’USAID et mis en œuvre par l’OIM Maroc, a présenté les résultats de l'étude « Éducation Non Formelle : Intégration des jeunes de plus de 15 ans, revue du cadre réglementaire et des contenus pédagogiques » lors d’un séminaire organisé à Rabat le 23 mars dernier.

l'OIM Maroc a organisé deux ateliers de formation sur l'interculturalité

05/10/2016

L’Organisation Internationale pour les migrations (OIM) a organisé en partenariat avec la Fondation Orient Occident et l’association Heure Joyeuse deux ateliers de formation sur l’interculturalité. Ces derniers ont été animés par le Groupe Antiraciste de Défense des Etrangers et Migrants (GADEM).

Mohamed et Omar : de migrants à acteurs du développement

05/04/2016

Mohamed est un retraité de 67 ans, qui a travaillé longtemps en Alsace (France). Originaire de Taliouine, il est le seul de sa famille qui a été en Europe. C’est la raison pour laquelle une fois retraité, en 2004, il est rentré dans sa commune au Maroc. Quand il n’était pas dans son pays, il a toujours pensé à son douar Taguergouste, et c’est pour cette raison qu’il a décidé d’investir une partie de sa fortune pour la communauté locale.