Atelier de réflexion sur les mécanismes de coordination entre Ministère de la Santé et les Organisations de la Société Civile (OSCs) œuvrant dans la promotion de la santé des migrants au Maroc

Rabat - Le 11 avril 2019 a eu lieu dans les locaux de la DELM, le premier atelier de réflexion sur les mécanismes de coordination entre le Ministère de la Santé et les OSCs. Cet atelier s’inscrit dans le cadre du projet régional « Favoriser la santé et la protection des migrants vulnérables transitant par le Maroc, la Tunisie, la Libye, l’Egypte et le Yémen » financé par la Coopération de Finlande pour le Développement. Il vise à discuter des mécanismes de coordination ; identifier les pistes pour l’amélioration des compétences et des interventions des OSCs ; mettre en place des mécanismes d’orientation et promouvoir le partage d’information entre OSCs et les Directions Régionales (DRS)/ Délégations Préfectorales de la Santé.

Les participants, au nombre de 18 (11 femmes et 7 hommes) dont 7 du Ministère de la Santé (MS), 1 du Ministère Délégué Chargé des Marocains Résidant à l’Etranger et des Affaires de la Migration (MDCMREAM), 4 d'Organisations de la Société Civile (OSCs) et 6 d’Organisations Internationales (4 OIM, 1 OMS, 1 HCR), ont témoigné d’une grande satisfaction quant à ce premier atelier. Certains participants ont dit : « Merci d’avoir réalisé cette réunion tant attendue, il faut mutualiser nos efforts et être complémentaires, nous amorcerons un début de synergie » ; « On peut créer la meilleure stratégie du monde, sur le terrain ce sont les ONG qui mettent en œuvre. Nous sommes toujours preneurs des recommandations et des défis à relever » ; « Aujourd’hui il est question d’améliorer la prise en charge des migrants au niveau du système de santé mais également leur intégration au Maroc ».

D’autres ateliers se dérouleront très prochainement à Tanger et Oujda. A l’issu de l’ensemble des ateliers régionaux, une synthèse sera faite pour y dégager un mécanisme de coordination national avec des déclinaisons préfectorales et provinciales suivant les recommandations des acteurs. Il convient de rappeler que cette action de concertation et de coordination répond aux objectifs de la Stratégie Nationale d’Immigration et d’Asile (SNIA) ainsi que du Plan Stratégique National Santé et Immigration (PSNSI) 2019-2025 visant à la coordination et la complémentarité des différents intervenants dans l'assistance aux migrants.