Atelier de clôture INDIMAJ II : Les Régions marocaines, actrices de la politique migratoire et du développement


Date Publish: 
02/10/2020

L’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) au Maroc a organisé le Mardi 28 janvier 2020, conjointement avec le Ministère Délégué, auprès du Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l'Etranger, Chargé des Marocains Résidant à l’Etranger et les Conseils Régionaux de Tanger-Tétouan-Al-Hoceima, Souss-Massa, et l’Oriental, un atelier final du projet INDIMAJ II, d’échange et de dissémination des bonnes pratiques intitulé « Les Régions marocaines, actrices de la politique migratoire et du développement », financé par l’Ambassade du Royaume des Pays-Bas au Maroc.

 

Après quatre années de mise en œuvre du projet INDIMAJ par l’OIM et ses partenaires, cette journée a permis de présenter les principaux résultats et réalisations dudit projet, notamment (i) l’élaboration des trois plans d’actions régionaux et trois espaces de gouvernance migration et développement dans les régions de Tanger-Tétouan-Al-Hoceima, Souss-Massa, et l’Oriental , (ii) l’intégration de la thématique de la migration comme axe transversal dans le Plan de Développement Régional (PDR) de la région de l’Oriental, (iii) l’élaboration d’une étude sur les possibilités d’action des régions en matière de politique migratoire dans le cadre de la Régionalisation avancée et le renforcement des capacités des points focaux à travers les formations et les voyages d’échange sur la question de la migration et du développement et (iv) la constitution d’une équipe régionale multi-acteur Migration et Développement.

L’atelier de clôture a débuté par les mots d’ouverture prononcés respectivement par Madame Ana FONSECA, Cheffe de Mission de l’OIM Maroc, Monsieur Saad ALAMI, représentant du Ministère Délégué et Monsieur Fred DUIJN, Ambassadeur adjoint à l’Ambassade du Royaume des Pays-Bas au Maroc. Durant la première session, les trois représentants des conseils régionaux partenaires ont présenté les plans d’actions régionaux de la territorialisation de la Stratégie Nationale d’Immigration et d’Asile (SNIA) et l’espace de gouvernance Migration et Développement ; élaborés à travers une approche participative avec chaque région. Par la suite, un débat et des échanges entre les participants ont suivi.

La deuxième session de l’atelier de clôture a quant à elle été dédiée aux présentations et discussions sur le projet de la plateforme inter-régionale de concertation en matière de migration et développement. Les discussions ont été focalisées sur l’architecture et le fonctionnement de ce réseau.

Soixante-dix participants ont pris part à cet atelier de clôture, à savoir : le Ministère de l’Intérieur, la DGCL, les conseils régionaux, les départements ministériels, les ambassades des différents pays, les coopérations et organisations internationales et les associations thématiques partenaires de l’OIM. L’atelier a été modéré par Madame Ana FONSECA, Cheffe mission de l’OIM Maroc.

L’atelier a permis d’ouvrir un débat entre les participants et les porteurs du projet. Il a été l’occasion de créer des échanges riches et dynamiques, mais aussi de reformuler les différentes recommandations afin de poursuivre le soutien aux régions partenaires dans la concrétisation des trois plans d’actions régionaux et la mise en place de l’espace de gouvernance Migration et développement.  Cet atelier a également représenté l’opportunité d’intégrer d’autres régions ; telles que les régions de Rabat-Salé Kénitra et Fés-Meknes.