Atelier Régional de l’Oriental « Accompagner les conseils régionaux dans l’intégration de la migration au sein de leur planification locale – INDIMAJ II »


Date Publish: 
09/24/2019

les 11 et 12 Septembre 2019 - Dans le cadre du projet « INDIMAJ II - Accompagner les conseils régionaux dans l’intégration de la migration au sein de leur planification locale », financé par l’Ambassade des Pays-Bas au Maroc, l’Organisation internationale pour les migrations en coordination avec le Conseil Régional de l’Oriental et en partenariat avec le Ministère Délégué Chargé des Marocains Résidant à l'Étranger et des Affaires de la Migration (MDCMREAM), a organisé les 11 et 12 Septembre 2019 au siège du Conseil Régional, un atelier régional de concertation pour la territorialisation de la Stratégie Nationale d’Immigration d’Asile (SNIA) au niveau régional.

Plus de 75 personnes (dont 33 femmes et 42 hommes), représentant le Conseil Régional de l’Oriental, les services déconcentrés, les conseils provinciaux et communaux, les représentants et chercheurs académiques et les acteurs associatifs de la région. Les deux journées ont été modérées par Monsieur Ettayeb El Masbahi, Vice-Président du Conseil Régional de l’Oriental et animées par le consultant externe mandaté par l’OIM, Monsieur Moumane Abdelkader, avec l’appui de l’équipe OIM Maroc.

L’atelier a débuté par les mots d’ouverture prononcés par Monsieur Ettayeb El Masbahi, Vice-Président du Conseil Régional de l’Oriental, Monsieur Saad Alami, représentant du Ministère Délégué Chargé des Marocains Résidant à l'Étranger et des Affaires de la Migration (MDCMREAM), et Madame Ana Fonseca, Cheffe de Mission de l’OIM Maroc.

Les deux journées ont ouvert le dialogue suivant une approche participative et ont permis de formuler des recommandations liées, d’une part, à la création d’un comité restreint afin de redéfinir le statut et l’effectif de l’espace de concertation créé dans le cadre du projet Sharaka en 2016, et d’autre part, au renforcement de la gouvernance des données relatives à la migration. Les travaux de groupe de deux journées ont quant à eux aborder le sujet de la territorialisation de la SNIA dans la région ciblée par le projet et sur le renforcement du rôle de leadership du conseil régional pour une meilleure convergence des politiques publiques sectorielles dans le domaine de la migration.

Parallèlement à ces travaux, cet atelier a permis d’ouvrir le débat, de créer des échanges riches et dynamiques et a donné l’opportunité aux participants de partager leurs expériences.