Bourses d'études attribuées à 25 enfants à Tanger


Date Publish: 
10/14/2019

Dans le cadre du projet « Protection et autonomisation des enfants et jeunes, réfugiés et migrants au Maroc » mis en œuvre conjointement par l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) et le Bureau du Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies au Maroc, grâce au cofinancement du Fonds d’affectation spéciale des Nations Unies pour la sécurité humaine, 25 enfants (dont 17 filles) ont bénéficié de bourses d’études à Tanger le 19 septembre 2019.

En plus de la scolarisation de ces enfants dans les écoles maternelles, primaires et secondaires, ces bourses ont également permis de mettre à disposition des bénéficiaires les fournitures scolaires (livres, cahiers, …) nécessaires pour la rentrée scolaire ainsi que des indemnités de transport pour pouvoir se rendre à l’école.

Cette initiative autonomise aussi les parents de ces enfants notamment les femmes qui peuvent désormais pratiquer d’autres activités en vue de renforcer leur sécurité économique tout étant rassurés quant à l’avenir de leur progéniture.

Elle permet par ailleurs l’accès des enfants migrants au système éducatif public marocain, renforce leur protection et leur autonomisation et garantit leur droit à l’éducation comme stipulé par la convention des droits de l’enfant.

Cette opération d’attribution de bourses d’études qui a été rendue possible grâce à la conjonction des efforts de l’OIM, de ses partenaires de la société civile et de la direction de l’éducation de la région de Tanger-Tetouan-Alhoceima pour apporter des réponses spécifiques aux enfants adaptées au contexte de la ville de Tanger, intègre l’approche de sécurité humaine des Nations unies.

Les récipiendaires directs et leurs parents ont exprimé leur gratitude à l’endroit de l’OIM et de ses partenaires et ont promis fournir le maximum d’efforts pour réussir dans leurs études.

L’opération est également prévue dans les villes de Nador, Casablanca et Oujda.